Le CAE conseille à la France de légaliser le cannabis

Le Conseil d’analyse économique, dans un but d’aide à la décision s’est saisi du cas de la légalisation du cannabis en France. Les économistes Auriol Emmanuelle et Geoffard Pierre-Yves se sont penchés sur ce cas pour mettre en exergue des constats et donner leurs recommandations.

La politique de la France au sujet du cannabis est jugée comme ultra répressive et revêt même un aspect archaïque selon le rapport. Le paradoxe répression consommation en France reflète l’echec cuisant de la position adoptée. En effet, en 2016 41% des français ont déjà consommé du cannabis contre une moyenne européenne de 14%. En plus de l’inefficacité de cette politique cela « pèse lourdement sur les dépenses publiques et profite aux organisations criminelles ». Notons que « In fine, entre l’économie des coûts de répression visant les consommateurs et la mise en place des nouvelles taxes, la légalisation du cannabis génère un important dividende budgétaire. » Le rapport rappelle notamment l’importance des bénéfices du cannabis médical, sa non toxicité, son caractère non addictif. Pour le cannabis récréatif il faut aussi souligner qu’il « est beaucoup moins addictif que les autres substances légales (alcool, tabac) et illégales (héroïne…) »